alpaga chene

Origine

Les alpacas sont des petits camélidés originaires d’Amérique du Sud, on les trouve sur les hauts plateaux des Andes essentiellement dans la région de l’Altiplano.

          La famille des petits camélidés compte 4 espèces :
          Lamas et alpacas qui sont domestiqués.
          Vigogne et guanacos qui sont des espèces protégées et vivant à l’état sauvage.

Vie

De caractère non agressif, l’alpaga adulte mesure environ 90cm au garrot pour 50 à 60 kg. Il est donc un compagnon idéal pour les enfants.

C’est un ruminant qui se nourrit essentiellement d’herbe et de foin avec un complément de céréales pour les mamans.En temps normal, chacun vaque à ses occupations. L’alpaga vit en groupe structuré en élevage comme à l’état sauvage. Le mâle reste souvent à l’écart du groupe qui vit sous la dominance d’une femelle.


Lors de l’arrivée d’un intrus ou l’approche d’un danger potentiel, le « cri d’alerte » est lancé et les animaux se rassemblent pour faire face au problème. Les jeunes sont alors pris en charge par tous les membres de la communauté. Les animaux ne se reposent pas tous à la fois, il y en a toujours un qui fait le guet.

Les petits camélidés ont peu de moyens de défense face aux prédateurs : ils ne mordent pas, ne donnent pas de coups de pieds, la seule façon de se défendre pour eux est de cracher, mais cela est peu dissuasif. Dans la nature ils sont donc plutôt vulnérables.

Reproduction

Les jeunes femelles peuvent être matures très tôt (dès l’âge de 6-8 mois) mais il est préférable qu’elles aient bien avancé leur croissance pour les mettre à la reproduction : pour notre part nous attendons leur 18 mois avant de leur présenter un mâle.
Comme dans beaucoup d’espèces, le mâle est mature plus tard (30 à 36 mois) et en élevage un mâle peut suffire pour une vingtaine de femelles.
La saillie déclenche l’ovulation chez celle-ci qui donne naissance 11mois et demi plus tard à un seul petit appelé « cria ».

Bébé assiste à la saillie de sa maman.
A la naissance, maman ne fait pas la toilette de son bébé, celui-ci à quand même droit à son gros bisou.

Contact


Dans leur prairie, nos amis ont l’air de grosses peluches, qui donnent envie de les prendre dans nos bras.

De nature très curieuse, ils viennent toujours à notre rencontre mais tiennent toutefois à leur indépendance. Tendez leur vos mains avec quelques céréales, ils les prendront délicatement avant de retourner à leurs occupations.

Après quelques courtes séances de dressage et muni d’un licol et d’une longe, c’est un formidable compagnon de promenade.


les alpagas accompagnent nos ballades


Utilité

Dans les Andes l’alpaga est élevé pour sa production lainière.
Nous tondons, nous aussi nos animaux au début de l’été et utilisons leur toison ainsi récoltée pour la fabrication de divers articles de laine.
La grande diversité de couleur des alpagas donne à nos produits un grand choix de teintes naturelles.


Avant la tonte, nous avons un gros manteau.