Le lama est le plus célèbre des petits camélidés. Du temps des Incas, il était systématiquement utilisé pour sa chair, son cuir et sa laine. Très agile dans les montagnes, il servait aussi au transport des marchandises. Son port de tête lui donne une allure fière. Le lama peut être lainé ou non, à chacun ses préférences.


Comme ses parents, le jeune lama a déjà fière allure

Un ruminant

Comme les autres petits camélidés, le lama est un ruminant qui se nourrit essentiellement d’herbe et de foin. Il est doté d’un système digestif complexe
(3 estomacs).


Phénomène rare chez les mammifères, la femelle domine le mâle et elle est prioritaire sur la nourriture.

La reproduction

La période de rut se traduit par une poursuite qui se termine quand la femelle se couche et accepte enfin le rapport. L’accouplement dure une trentaine de minutes pendant lesquelles le mâle émet un son grave et continu. Après une gestation d’un an, la femelle mettra au monde un unique lamateau (aucun cas de gémellité connu).


Tout le monde fait connaissance avec le nouveau-né.

Son utilité

 

Le lama a 3 fonctions dans nos régions : il débroussaille très bien, il peut être gardien de troupeau et surtout, il nous accompagne dans les randonnées en portant nos bagages.